Dans nos collections : "Espaces partagés, espaces disputés"

Espaces partagés, espaces disputés : Bruxelles : une capitale et ses habitants par Christian Dessouroux et CIRHIBRU-ULB. - Bruxelles : Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale. Administration de l'aménagement du territoire et du logement. Direction Etudes et Planification, 2008. - (1 vol.) 149 p. : ill., cartes, plans; 30 cm. - Bibliographie. - 978-2-9600749-0-1

 

 Couv Page de titre 

Ce livre est le catalogue d’une exposition organisée dans les Halles Saint-Géry de juin à mars 2008, à l’initiative de la Région de Bruxelles-Capitale. Il en reste le témoin.

L’ouvrage est un livre de référence dans les collections du centre de documentation de La Fonderie.

Il peut servir de support à l’histoire de Bruxelles. En effet, il retrace, avec des documents iconographiques originaux, une nouvelle cartographie (1) et un DVD interactif de visionnage de photographies aériennes, l’évolution de Bruxelles et de ses développements urbanistique et social depuis le 12e siècle.

En outre, si on a beaucoup écrit sur Bruxelles depuis la publication de La région de Bruxelles : des villages d'autrefois à la ville d'aujourd'hui : exposition au passage 44 à Bruxelles du 18 avril au 2 juillet 1989 /  Crédit communal, A. Smolar-Meynart, J. Stengers et Amis du musée historique de la Région bruxelloise. - Bruxelles : Crédit communal, 1989. - 363 p. : ill., cartes; 33cm. - (Collection histoire. Série in-4, 16. ISSN 0774-3122). - Iconographie. - ISBN 2-87/93-079-1 » (2),peu de travaux ont été consacrés à l’évolution générale au-delà de la ville mère. Christian Dessouroux a le mérite de dépasser les années ’70 et d’arriver à nos jours dans le cadre élargi de la principale ville du pays, capitale nationale et internationale. Il montre aussi l’évolution de la population qui, de passive, s’est transformée en acteur de la scène urbaine.

Bruxelles s’est formée surtout ces deux derniers siècles, mais certains déterminants sont plus anciens, notamment le tracé de la vallée de la Senne à l’origine de la différenciation spatiale et sociale toujours actuelle : versant oriental plus aristocratique et bourgeois, versant ouest plus populaire. La forme pentagonale du centre ville est le souvenir des fortifications du 14e siècle. Les modernisations des 16e et 18e siècles restent toujours présentes dans le paysage.

Au 19e siècle, la ville explose. Devenue premier centre administratif et premier pôle industriel, elle englobe les villages avoisinants mais reste compacte : les moyens de transport sont limités.

195O, année du bouleversement total : l’automobile devient le moteur du changement, elle rend accessible des terrains peu coûteux de plus en plus éloignés. La ville éclate.

Bruxelles, ce sont au moins trois réalités :

La ville administrative qui s’étend sur 19 communes et forme la troisième entité de la Belgique fédérale : la Région de Bruxelles-Capitale, mais qui ne constitue qu’une partie des zones morphologique et fonctionnelle bien plus étendues.  

L’agglomération morphologique comprend les communes voisines à haute densité démographique, l’aéroport de Zaventem, les zones industrielles, les sites ferroviaires et des grands espaces verts.

L’aire urbaine fonctionnelle conçoit l’ensemble des communes de la périphérie dont une part importante de la population active travaille dans les 19 communes.

 p27

Au fil de quatre chapitres, le livre expose l’histoire de Bruxelles de manière dynamique et complète.

 

 Sommaire p1 sommaire p2 

Le chapitre 4 : « d’une gestion nationale à une gestion régionale de la ville » est spécialement intéressant puisqu’il aborde l’intervention des habitants désormais associés aux débats sur des projets locaux d’aménagement urbain et du devenir de la ville en général.

En effet, dès la fin des années ’60, la critique de l’urbanisme bruxellois de l’après-guerre se structure : des sociologues et des architectes plaident pour la « reconstruction de la ville européenne », les habitants organisent la résistance contre les bouleversements urbanistiques (3)

 

 p117
 p134

Faut-il préciser que les sources citées et la bibliographie sont enrichissantes ?

Un livre à connaître …

 


(1) Christian Dessouroux est géographe de formation.

(2) Autre livre de référence déjà présenté au sujet du développement industriel de Bruxelles

(3) Après la Deuxième Guerre mondiale et jusqu’aux environs de 1979, la « politique urbanistique » de Bruxelles, très ambitieuse, se fait au mépris des habitants, de tout plan de développement, sans contrainte, avec le laxisme et la connivence des autorités publiques et une spéculation sans frein. La ville risque de disparaître sous les coups de sa modernisation.

 

 

FWB QUADRI HORI2

LogoCocofFondWebsite

Region FR RGB

Facebook

Vous êtes ici : Accueil Collections Centre de Documentation Dans nos collections : "Espaces partagés, espaces disputés"