Bruxelles entre en gare

cahier_24_couv

Dans le paysage urbain changeant, il faut pas mal d’imagination pour se représenter l’activité passée de la place de la Constitution, devant la gare du Midi, et de la place Rogier, devant la gare du Nord ou le va-et-vient des navetteurs ouvriers à la gare de l’Allée Verte, alors qu’il n’en reste rien.

La gare de Schaerbeek, cette géante au glorieux passé, a déjà perdu beaucoup de traces de sa position de plaque tournante primordiale pour le trafic de marchandises. L’avenir de la gare et de la zone ferroviaire de Tour et Taxis est incertain. Un espoir illumine la gare de Laeken qui pourrait se réveiller comme coeur de la revitalisation du quartier qui l’entoure.

Actuellement, autour de gares bruxelloises, de grands morceaux de ville sont en pleine restructuration : leur avenir se dessine sous nos yeux mais quelle est la part de responsabilité des citoyens bruxellois dans ces choix face au poids du marché immobilier ? La question d’un nouveau terminal TGV à la gare de Schaerbeek celle de l’avenir de l’ensemble du site de Tour et Taxis sont les débats d’aujourd’hui, alors que la Gare du Nord cherche encore sa place exacte dans son environnement et se remet difficilement de son déracinement et de son éloignement de la place Rogier, que la zone de la Gare du Midi est en plein aménagement, que la Gare du Quartier Léopold sombre dans un océan de béton... Comment oublier que l’orgueil de certains grandioses projets urbanistiques n’a eu pour conséquence que de bien tristes réalités ? Nos gares bruxelloises sont-elles aujourd’hui sur de bonnes voies ? Ce sont donc tous ces thèmes que ce Cahier développe en vous promenant depuis la gare de l’Allée Verte de 1835 jusqu’aux travaux du terminal TGV de la Gare du Midi et à l’avenir de la gare de Schaerbeek, en passant par les gares de Watermael ou de Saint-Josse ten-Noode, entre le 19e siècle et le 21e siècle.

SOMMAIRE

Les portes de la ville contemporaine, par Jean Puissant

L’ordre caché. Les logiques ferroviaires d’une métropole provinciale, par Bruno De Meulder

Une ville modelée par le rail, par Thierry Demey

Gares entre ordre et désordre. Les incidents d’avril 1902 à Bruxelles, par Luc Keunings

L’Allée Verte. Le premier train, la première gare, par Vincent Radermecker

Du Nord au Midi. Un long trajet dans le temps, par Paul Jacops

Une gare qui a perdu le Nord, par Geert Willemyns

Le terminal TGV à Bruxelles-Midi. Un train de Troie, par Joris Sleebus

Grandeur et décadence d’une géante. La gare de Schaerbeek, par Paul Van Heesvelde

«Schaerbeek présente un projet alternatif pour le second terminal TGV», conférence de presse donnée par Bernard Clerfayt le 11 juin 1998

Bruxelles-Tour et Taxis ou la nécessité d’une gare de marchandises, par Paulo Valente Soares

Le «Quartier Léopold». Une gare, un quartier, par Linda Van Santvoort

Mais où est la Gare du Quartier Léopold ?, entretien avec René Schoonbrodt

Une gare remise sur les rails. La gare de Laeken, entretien avec Jacques Hanon

La gare de Saint-Josse-ten-Noode et le quartier de l’Est, par Sibylle Valcke

La gare de Watermael, par Philippe Boulanger

 

Cahier 24

108 pages illustrées, NB, octobre 1998

N'est plus disponible à la vente mais peut-être consulté au Centre de documentation de La Fonderie.

FWB QUADRI HORI2

LogoCocofFondWebsite

Region FR RGB

Facebook

Vous êtes ici : Accueil Publications Les Cahiers de La Fonderie Liste des Cahiers Bruxelles entre en gare