Exposition universelle 58

cahier_37_couv

En ce début d’année 2008, La Fonderie se devait de revenir sur l’Expo 58. L’originalité de ce numéro des Cahiers réside dans le choix des thèmes abordés et une iconographie en très grande partie inédite. Les textes et les images sont ici particulièrement variés : des affiches d’époque, des dessins satiriques, des photos de famille, des souvenirs professionnels, des documents précieusement gardés, un poème, un texte humoristique, des témoignages, des articles scientifiques… Le tout emballé d’une mise en page fluide.

Le lecteur accompagne au fil de l’Expo des conducteurs de pousse-pousse, un livreur de courrier, les inoubliables hôtesses, des organisateurs de l’événement… On apprend ce qu’était le Heysel avant d’accueillir l’Expo 58, qu’il y a eu d’autres expositions universelles dont on se souvient moins, que les hôtesses ont suivi une formation très sérieuse, que l’Expo fut une formidable expérience touristique pour notre pays, que la Belgique fut un temps le centre du monde…

Et pour vous mettre encore plus l’eau à la bouche, voici un court extrait.
« Très souvent, je me rendais au Pavillon yougoslave où l’on passait en continu un film, qui m’a fortement marqué, sur la naissance de la Yougoslavie dans la résistance contre le nazisme. Ce qui m’avait aussi interpellé, c’étaient les très nombreuses distributions de brochures, au Pavillon soviétique, qui faisaient l’éloge de leur nation. (…) Sur le site, il n’y avait d’affluence que les week-ends, les gens y venaient en famille avec leur pique-nique, signe des temps difficiles. En semaine, il y avait beaucoup de dames âgées en « couple ». J’étais émerveillé par la modernité des pavillons, des constructions. Pour la génération de mon âge, j’étais, c’est vrai, un cas à part. J’emmenais parfois mon copain Charles. A l’athénée, aucune sortie à l’exposition n’avait été organisée. On en parlait mais aucun copain n’avait d’abonnement. »  
Extrait de Visite de l’Expo en compagnie d’un jeune Bruxellois, témoignage recueilli par Fabienne De Sadeleer et Sylvie Lefebvre.

SOMMAIRE

Éditorial, par Jean-Pierre Nandrin

EN MARCHE VERS L'EXPO

D'une exposition à l'autre. Les expositions universelles et internationales en Belgique avant 1958, par Arnaud Bozzini
Sur le plateau d'Osseghem. Paysage rural et activités agricoles avant le quartier du Heysel, par Paulo Charruadas et Marc Meganck
Molenbeek et l'Expo 58 : la rénovation du Karreveld revisitée, par Chloé Deligne

L'EXPO S'OUVRE

Visite de l'exposition en compagnie d'un jeune Bruxellois. Rencontre avec Auguste Defise, par Fabienne De Sadeleer et Sylvie Lefebvre
Sourire 58. Les hôtesses ou la naissance d'un nouveau métier, par Gonzague Pluvinage et Thérèse Symons
Promouvoir le tourisme à Bruxelles durant l'Expo, par Virginie Jourdain
Plaisirs d'Expo. La Belgique joyeuse et les joyeux Belges, par Valérie Piette
À vos ordres, Commissaire ? Petite revue de presse belge et étrangère, par Pierre van den Dungen

SOUVENIRS DE L'EXPO

La mémoire de l'Expo 58, par Florence de Radiguez
Promenade en pousse-pousse. Rencontre avec Guy Lefebvre et Alain Lesire, par Fabienne De Sadeleer et Sylvie Lefebvre
V'là le courrier ! Rencontre avec Henri Sempo, par Fabienne De Sadeleer et Sylvie Lefebvre
Capitale symbolique de l'Exposition universelle et internationale de Bruxelles 1958 : Un héritage pour l'imaginaire belge ?, par Nathalie Tousignant

 

 

Cahier 37

82 pages illustrées en couleur, décembre 2007

est disponible au Musée bruxellois de l’industrie et du travail, rue Ransfort 27 à 1080 Bruxelles. Vous pouvez également recevoir le cahier par courrier. Faites-en la demande par téléphone (02 410 10 80) ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Prix : 12€ (+ frais de port 5€ pour la Belgique, 12€ pour l'Union Européenne ou 20€ pour le reste du monde), compte bancaire n° BE57 0681 0481 9035.

FWB QUADRI HORI2

LogoCocofFondWebsite

Region FR RGB

Facebook

Vous êtes ici : Accueil Publications Les Cahiers de La Fonderie Liste des Cahiers Exposition universelle 58