Le travail des femmes

cahier_39_couv

Divers sujets concernant les femmes au travail sont abordés dans ce numéro : pour commencer, une forme de travail qui n'est pas reconnu comme tel, le bénévolat dans les oeuvres de l'enfance qui se développe avec la création de l'ONE en 1919. Nombreuses sont les femmes qui vont, souvent dans l'ombre, jouer un rôle essentiel à côté des médecins.

Petit à petit, un métier typiquement féminin : l'infirmière visiteuse, va naître pour répondre au mouvement d'amélioration de la santé publique en même temps que l'évolution vers un professionnalisme affirmé. Qui n'a pas l'image en tête de ces infirmières en uniforme qui vont de foyer en foyer ? Elles nous sembent dévouées et infatigables... mais quel est, réellement, le quotidien de ces femmes ?

Nous nous penchons sur un emploi rarement étudié alors qu'il deviendra l'espace de prédilection des femmes actives : le travail de bureau. Devenue, dans la deuxième moitié du XXè siècle, une "ville de services", Bruxelles a besoin d'un nombre croissant d'emplois de bureau. Les femmes vont donc déserter les fabriques pour se tourner en masse vers la machine à écrire !

Le métier d'hôtesse de l'air a fait rêver la plupart des jeunes filles. Il symbolise pour beaucoup l'image de la jeune femme indépendante. L'hôtesse doit être belle, cultivée, accueillante... se comporter comme une parfaite mère de famille, mais elle ne peut pas se marier au risque de perdre son emploi !

Au fil des décennies, la femme va prendre place dans la hiérarchie des entreprises : elle devient surintendante d'usine, vue par beaucoup comme l'"oeil" du patro ; elle doit éviter les conflits sociaux et veiller au meilleur rendement possible des ouvrières.

Les femmes vont aussi d'avantage s'engager dans des carrières dites masculines, devenir policières, pompiers voire pilotes de ligne. Nous sommes allés à la rencontre de certaines d'entre elles. Vanessa, pilote de ligne, a fait de lourds sacrifices pour pouvoir suivre des cours du soir. Elle était la seule fille dans des classes de garçons qui voyaient d'un oeil inquiet cette intrusion féminine dans leur monde... "Comment ?, une femme aux manettes !"

Vous lirez aussi le témoignage de Muriel, la seule femme surveillante à Bruxelles-Propreté. Elle encadre aujourd'hui les équipes chargées du ramassage des poubelles sélectives, mais se souvient : "Avec les ouvriers, je n'ai jamais eu ni problèmes ni heurts. On commençait les tournées vers 6h30, je passais d'un camion à l'autre pour superviser les chargeurs. Les brogadiers étaient alors tous à pied. Seul le chef de secteur avait un véhicule. Plus tard, certains brogadiers auront un vélo ou une mobylette mais pour ma part, j'ai toujours travaillé à pied !".

Nous ne pouvions terminer ce numéro sans nous poser une question : "Et les hommes qui exercent un métier typiquement féminin ?" Nous avons donc recehrché ces hommes qui ont dû d'une certaine manière également se battre pour réaliser leur rêve. Vous découvrirez Daniel qui nous fait partager ses souvenirs de travail dans une crèce à s'occuper de bébés et Franck, sage-femme, qui sourit quand il nous raconte que sur son diplôme et son contrat de travail, il est mentionné "accoucheuse". L'histoire semble se répéter...

 

SOMMAIRE

Editorial, par Eliane Gubin et Jean Puissant

Les travailleuses belges en exil durant la Première Guerre mondiale : un oubli de l'histoire, par Michael Amara

Syndicalisme au féminin, par Marie-Thérèse Coenen

Travail ou non travail ? Le bénévolat féminin dans les oeuvres de l'enfance, par Claudine Marissal

Un métier féminin : infirmière visiteuse, par Claudine Marissal

L'employée : la nouvelle figure de la travailleuse au 20è siècle, par Eliane Gubin et Jean Puissant

Les surintendantes d'usine (1920-1940), par Julie Hénoumont et Eliane Gubin

Quand la police se décline au féminin, par Catherine Jacques

Hôtesse de l'air, un métier entre mythe et réalité, par Vanessa d'Hooghe

A l'assaut d'un bastion masculin ! L'accès des femmes à la magistrature, par Catherine Jacques

Le rude labeur de la lessive, par Christine A. Dupont

Témoignages recueillis, par Sylvie Lefebvre et Fabienne De Sadeleer :

rencontre avec Daniel Verbert, travailleur dans le secteur de la petite enfance

rencontre avec Muriel Devreux, surveillante Bruxelles-Propreté

rencontre avec Vanessa Vierdeel, pilote de ligne

rencontre avec Franck Waroquier, sage-femme

 

 

Cahier 39

80 pages illustrées, en couleur, décembre 2008

est disponible au :

Musée bruxellois des industries et du travail, rue Ransfort 27 à 1080 Bruxelles ou par courrier. Faites-en la demande par téléphone (02 410 10 80) ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Prix : 12 € (+ frais de port 5 € pour la Belgique, 12€ pour l'Union Européenne ou 20€ pour le reste du monde), compte bancaire n° BE57 0681 0481 9035.

FWB QUADRI HORI2

LogoCocofFondWebsite

Region FR RGB

Facebook

Vous êtes ici : Accueil Publications Les Cahiers de La Fonderie Liste des Cahiers Le travail des femmes